Blog Arts

Laurent Baheux

Par Laëtitia Bartholome-The 3Nines Arts 

Laurent Baheux

 Personne n'est en capacité de s'improviser ou de s'autoproclamer photographe animalier. Même pas le plus talentueux ou doué des photographes.
Pourquoi ? Parce que cela suppose d'entretenir avec l'animal un rapport étroit, singulier, quasi viscéral. Faire corps avec l'animal. Ne faire qu'un avec lui. Considérer toute l'humanité qu'il recèle.

Un œil expressif

Laurent Baheux, photographe français de 48 ans, originaire de Poitiers, a compris cela de par cette sensibilité unique qu'il possède et qui rejaillit avec force et violence dans chacun de ses clichés. Il a ce don unique de saisir le propre de chaque animal de manière intime et intrinsèque.
Ce journaliste de formation qui a débuté sa carrière en tant que rédacteur sportif pour le quotidien régional Centre Presse et couvert longtemps l'actualité sportive internationale est un véritable artiste. Fasciné depuis son plus jeune âge par le continent africain, source de bien des rêves et de fantasmes, terre de contrastes, et plus particulièrement par la faune qui y réside, il réussit à capter bien plus que la beauté brute et naturelle qu'elle révèle.
Bien qu'autodidacte, il parvient à s'emparer, sans peine, avec talent et inspiration, de ce terriblement humain qui transparaît dans chaque animal photographié.
"Ce que j'aime, c'est la rencontre, imprévisible et furtive. Je peux passer des heures avec un seul et même sujet pour essayer d'en capter l'originalité et la personnalité."
Une force mêlée de fragilité. Une émotion rare, magnifiée et sublimée.

Un portraitiste sensible

Laurent Baheux prône, à travers son art, un retour aux sources, à l'essence des choses.
" J'aime photographier à vif, à l'instinct et sur l'instant, saisir des morceaux de vie au plus près de la réalité." "Je travaille à l'instinct, avec mes tripes, je cherche à ressentir les choses sur l'instant avec la matière que la nature veut bien m'offrir et au moment où ça se passe."
Ainsi, optant pour la monochromie, n'utilisant jamais le flash "pour ne pas effrayer les animaux" et "pour ne pas casser, dénaturer l'ambiance par une source d'éclairage artificielle", il se positionne en totale synergie avec son sujet, une osmose perceptible et palpable au travers de chacune de ses photographies qui traduisent son propre engagement pour la nature, sa préservation et pour la protection d'une cause animale de plus en plus fragilisée et vulnérable. "Le choix du noir et blanc n'est pas seulement un parti pris artistique. Il me permet d'aller à l'essentiel pour saisir ce que je veux montrer de la vie sauvage. Il s'est donc naturellement imposé à mon regard comme l'outil idéal pour retranscrire ce que que je vois le plus sobrement possible."
Des clichés comme autant d'hommages, d'instants rares, précieux, sauvages. Le noir et blanc intensifiant encore la beauté graphique ou esthétique des images, l'ombre se jouant de la lumière et vice versa.

Un homme engagé

Ce militant actif, passionné et en recherche d'authenticité, dont le rêve est "d'explorer tous les territoires où la vie sauvage peut s'exprimer librement", le revendique : "Photographier la nature, un besoin vital. "
Comme une urgence en lui dans cette volonté de transmettre son amour, sa fascination, son attirance et son intense respect pour un règne animal menacé, d'autant qu'il en est convaincu, " partout où l'homme avance, la nature recule."
"A travers cette quête, je cherche à immortaliser ces dernières précieuses merveilles, à livrer en témoignage l'ultime vision d'une beauté animale qui résonne en chacun de nous et qui va bientôt disparaître."
Investi dans la cause environnementale notamment, il a le souhait de préserver le spectacle d'une nature primitive et de militer à la défense des animaux auxquels il veut" rendre hommage en magnifiant leur âme et leur individualité" et exprimer " le lien filial intime qui existe entre les mammifères du continent noir et nous, mammifères humains." Car" comme nous, les animaux ont des émotions et des sentiments. Comme nous, ils ont une vie sociale avec des devoirs et des responsabilités. Comme nous, ils ont une famille, avec des enfants. " 




Site officiel : http://www.laurentbaheux.com/

Sur les réseaux :

* Instagram  https://www.instagram.com/laurentbaheux/?hl=fr
* Twitter  https://twitter.com/laurentbaheux
* Facebook  https://fr-fr.facebook.com/LaurentBaheuxPhoto/

Dans la presse :

Portfolio. Laurent Baheux : Afrique sauvage dans L'oiseau mag, n°132, automne 2018. pp. 6-15

Rencontre : Laurent Baheux, photographe animalier dans Le Monde des animaux, n°23, août/septembre 2018. pp. 10-11

La biodiversité dans Le Monde des animaux, hors-série, n°20 de juillet 2018. pp. 12-19 : Les espèces en voie de disparition

Reportage : « Photographier la nature, un besoin vital » dans Géo ado, n°184 de juin 2018. pp. 38-43

Actualités : Animalité et Ice is black dans La photo animalière, hors-série, n°15 d'avril 2018. pp. 6-7

Grand format : Ice is black dans Le Monde de la photo, n°101 de décembre 2017. pp. 40-47

Laurent Baheux en noir et blanc dans Terre sauvage, n°335 de décembre 2016. p. 105


Sur le net :

TV5Monde : https://information.tv5monde.com/info/le-photographe-animalier-laurent-baheux-alerte-sur-l-etat-des-habitats-naturels-194825

Colibris, le mag : https://www.colibris-lemouvement.org/magazine/laurent-baheux-animaliste-et-portraitiste

Le monde de la photo : http://www.lemondedelaphoto.com/Laurent-Baheux-J-ai-grandi-en,14372.html

Dust on my lens : http://dustonmylens.com/laurent-baheux/

Squal-Photographie : https://www.squal-photographie.com/photographes-animaliers/laurent-baheux

Nikon Club, le mag : https://lemag.nikonclub.fr/laurent-baheux-la-nature-en-noir-blanc/

Destination reportage : l'aventure avec un grand angle : http://www.destination-reportage.com/laurent-baheux-patient-photographe-animalier/

Le prescripteur : https://leprescripteur.prescriptionlab.com/la-photographie-animaliere-dans-loeil-de-laurent-baheux/

Les yeux de la girafe : https://lesyeuxdelagirafe.com/2017/11/25/laurent-baheux-portraitiste-de-la-faune-sauvage/

Faune sauvage : http://www.faunesauvage.fr/fsphotographe/laurent-baheux

Des œuvres d'art accessibles :

YellowKorner : http://www.yellowkorner.com/fr-fr/artistes/laurent-baheux-17.html

Artsper : https://www.artsper.com/fr/artistes-contemporains/france/6559/laurent-baheux

Artnet : http://www.artnet.fr/artistes/laurent-baheux/

Distinctions photographiques :

SFR Jeunes Talents, Rencontres d'Arles 2007 (France)
Mention Spéciale, Wildlife Photographer of the Year 2007 (Londres, Angleterre)
Coup de cœur 2007, Bourse du Talent #32, catégorie portrait (France)
Prix biodiversité WWF-France, Festival de l'image environnementale 2009 (Paris, France)
Nominé, 8ème Nuit du Livre 2010 (Paris, France)
Prix du Beau Livre, 8ème Festival Chapitre Nature 2010 (Le Blanc, France)
Prix CLIC CLAC, Festival International du Film Ornithologique 2014 (Ménigoute, France)
Vainqueur, Portfolio numéro #106, Black & White Magazine 2014 (États-Unis)
Mention spéciale, numéro #23, image "Lion in the Grass", Adore Noir Magazine 2014 (Canada)
Mention spéciale, image "Lion in the Grass", 25ème Concours International Memorial Maria Luisa 2015 (Infiesto, Espagne)
Mention spéciale, image "Dust Explosion", Black & White Spider Awards 2015 (États-Unis)
Nominé, Concours allemand du Livre de l'année 2015 (Allemagne)
Mention spéciale, série "Album de Famille de l'Afrique Sauvage", Moscow International Foto Awards 2016 (Russie)
Mention spéciale, image "Face-to-face with a lion", Black and White Spider Awards 2016 (États-Unis)
Bibliographie
Photographes de Nature, 2008, ouvrage collectif Agence bios, éditions Actes Sud
Terre des lions, 2009, en partenariat avec WWF-France, éditions Altus
Portfolio #1 Africa, 2010, éditions YellowKorner
D'ivoire et d'ébène, 2011, éditions Altus
Artbook Africa, 2012, éditions YellowKorner
Sauvages, précieux, menacés, 2013, ouvrage collectif fondation GoodPlanet, éditions La Martinière
Africa, édition classique, 2014, éditions YellowKorner
Portfolio America, 2015, éditions YellowKorner
Album de Famille de l'Afrique Sauvage, 2015, éditions teNeues & YellowKorner
Édition Collector Album de Famille de l'Afrique Sauvage, 2016, éditions teNeues & YellowKorner
Édition Small Album de Famille de l'Afrique Sauvage, 2017, éditions teNeues
Ice is Black, 2017, éditions teNeues
Animalité, 2018, éditions Atlande 

Laurent Baheux 

By Laëtitia Bartholome-The 3Nines Arts 

No one is ability to improvise or to proclaim itself the wildlife photographer. Not even the most talented or gifted photographers.
Why ? Because this involves talks with the animal closely related, singular, almost visceral. Be one with the animal. Be one with him. Consider all humanity it contains.

An expressive eye

Laurent Baheux french photographer, 48 years old, a native of Poitiers, understood that by this unique sensitivity that it owns and sprinkled with force and violence in each of his shots. He has this unique ability to grasp the clean each animal intimately and intrinsically.
This training journalist who began his career as a sports writer for the regional daily press center and covered long international sporting events is a true artist. Fascinated from a young age by the African continent, the source of many dreams and fantasies, land of contrasts, especially by the wildlife that lives there, he managed to capture more than the raw and natural beauty it reveals .
Although self, he manages to seize, without difficulty, with talent and inspiration of this human terribly shines through in each photographed animal.
"What I like is the encounter, unpredictable and fleeting. I can spend hours with a single topic to try to capture the originality and personality."
A fragile melee strength. A rare emotion, magnified and sublimated.

A sensitive portrait

Laurent Baheux advocates, through his art, a return to basics, to the essence of things.
"I like to shoot raw, instinct and now, take pieces of life closer to reality." "I work on instinct, with my gut, I try to feel things in the moment with the material that nature wants to offer me and when it happens."
Thus, opting for monochrome, never using the flash "not to frighten the animals" and "not to break, distort the atmosphere by a source of artificial light", it is positioned in synergy with its subject a noticeable and palpable osmosis through each of his photographs that reflect his own commitment to nature preservation and the protection of animal rights increasingly fragile and vulnerable. "The choice of black and white is not only an artistic take advantage. It allows me to get to the point to capture what I want to show wildlife. So it was a natural choice as my eyes the perfect tool to transcribe what I see as plainly as possible. "
Clichés like so many tributes, rare moments, precious, wild. The black and white still intensifying graphic or aesthetic beauty of the images, the shadow play of light and vice versa.

An engaged man

This active militant, passionate and looking for authenticity, whose dream is to "explore all territories where wildlife can speak freely," claims the "Photographing nature, a vital need."
As an emergency in him that desire to transmit his love, his fascination, his attraction and intense respect for a threatened animal kingdom, especially as he is convinced, "wherever man advance, nature retreats. "
"Through this quest, I try to capture these last precious wonders, to be delivered in testimony the ultimate vision of an animal beauty that resonates in all of us and will soon disappear."
Invested in environmental causes particular, he has the desire to preserve the sight of a primitive nature and advocate for animal rights that he wants to "pay homage by magnifying their soul and individuality" and express "the intimate filial link between the mammals of the black continent and we human mammals. " Because "like us, animals have emotions and feelings. As they socialize with duties and responsibilities. Like us, they have a family with children."

Mukti Echwantono

Related Posts

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
Friday, 29 May 2020
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.